Conditions de recevabilités

Demandes d’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR)
(arrêté du 23 novembre 1988, circulaire n° 89-004 du 5 janvier 1989)

L’habilitation à diriger des recherches est un diplôme national par la délivrance duquel l’université reconnaît au candidat un niveau scientifique élevé caractérisé par une démarche originale dans un domaine scientifique, la maîtrise d’une stratégie autonome de recherche scientifique, la capacité à l’encadrement de jeunes chercheurs (circulaire n° 89-004 du 5 janvier 1989)

Conditions générales de recevabilité (arrêté du 23 novembre 1988) : Leur mise en œuvre diffère sensiblement selon les disciplines. La publication d’un ou plusieurs ouvrages ou articles témoignant du «haut niveau scientifique du candidat, du caractère original de sa démarche dans un domaine de la science, de son aptitude à maîtriser une stratégie de recherches dans un domaine scientifique suffisamment large et de sa capacité à encadrer de jeunes chercheurs» sont des critères essentiels pour certaines disciplines, alors que la publication de plusieurs articles dans des revus à Comité de lecture le sont pour d’autres.

La demande d’habilitation doit sanctionner un parcours de recherche et d’enseignement productif, accompli après la soutenance du doctorat et se traduisant par des activités de recherche et des publications diversifiées. Les ouvrages et articles présentés dans le dossier ne sauraient donc être une simple valorisation des travaux menés dans le cadre de la thèse. Le candidat devra aussi faire montre d’une expérience de direction de mémoire et de recherches.

« Dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion et par dérogation aux dispositions prévues à l’alinéa 1 de l’Arrêté du 23 novembre 1988, l’autorisation d’inscription peut être accordée à titre exceptionnel, aux candidats inscrits à la préparation du doctorat » mais n’ayant pas obtenu leur diplôme. Cette formalité s’effectue en même temps que la demande d’autorisation de se présenter devant le jury de doctorat sur proposition du directeur de thèse qui appréciera, avec la plus grande rigueur, sous sa responsabilité personnelle si le dossier du candidat est digne de pouvoir être présenté devant un jury d’HDR Cette mesure exceptionnelle s’applique uniquement aux candidats justifiant de travaux de haute valeur, d’un niveau nettement supérieur à celui requis pour l’obtention d’un doctorant (circulaire n° 89-004 du 5 janvier 1989)

Dans les autres disciplines, le candidat doit pouvoir justifier d’une activité de recherche et d’enseignement de plusieurs années depuis la date de l’obtention du doctorat

La réglementation n’impose aucun délai entre l’obtention du doctorat et l’inscription ou la préparation de l’habilitation à diriger des recherches, toutefois, il est recommandé que la demande d’inscription à l’habilitation à diriger des recherches soit déposée avec un délai minimal de trois ans après l’obtention du doctorat. Ce délai est indicatif, et peut être plus court si la production scientifique effective et l’activité d’encadrement doctoral, du (de la) candidat(e) depuis l’obtention du doctorat le justifient.

Les demandes d'inscription sont examinées par le Président de l'Université ou Chef d’Etablissement qui statue, sur proposition de la Commission Académique (CAC), après avis du Conseil de l'Ecole Doctorale.