Codirection et cotutelle

Codirection

L'encadrement d'une thèse peut être éventuellement assuré conjointement par deux directeurs de thèse.
Les fonctions de directeur ou de codirecteur de thèse peuvent être exercées :
- par les professeurs et assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du Conseil national des universités ou par des enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale ; par les personnels des établissements d'enseignement supérieur, des organismes publics de recherche et des fondations de recherche, habilités à diriger des recherches ;
- par d'autres personnalités, titulaires d'un doctorat, choisies en raison de leur compétence scientifique par le chef d'établissement, sur proposition du directeur de l'école doctorale et après avis du conseil scientifique de l'établissement.

La codirection de thèse doit être annoncée dès la première inscription en thèse ou au plus tard avant la fin de la 1ère année d'inscription en thèse.

A noter que dans le cas d'une co-direction internationale de thèse, un seul diplôme de doctorat est délivré contrairement aux co-tutelles.

Cotutelle

La cotutelle de thèse est une procédure régie par un arrêté (6 janvier 2005) mise en œuvre à l’initiative et sous la responsabilité du chef d’établissement qui permet à un étudiant de préparer une thèse sous la direction conjointe de deux enseignants habilités à diriger des recherches appartenant à deux universités, française et étrangère.

L’étudiant est inscrit dans les deux universités, il paie les droits d’inscription dans une seule d’entre elles conformément aux dispositions retenues dans la convention, sans que le doctorant puisse être contraint à acquitter les droits dans plusieurs établissements simultanément.

L’étudiant s’engage à suivre alternativement des enseignements et des séminaires dans chacune des deux universités selon un rythme défini par les deux parties dans la convention.

Au terme des années de préparation, une soutenance unique, dont les conditions de déroulement doivent être précisées dans la convention, est organisée dans l’une ou l’autre université, avec un jury mixte d’au moins quatre membres.

Cette soutenance donne lieu à la délivrance d'un diplôme de docteur qu'ils confèrent conjointement ou de deux diplômes correspondant dans chacun des deux pays à la fin des études de doctorat : grade de docteur pour l’université française, équivalent pour l’université étrangère.
 
La cotutelle doit être mise en place au cours de la première année de la thèse.
 
La procédure doit être initiée par les directeurs de recherche qui proposent la cotutelle et s’accordent sur le sujet, les modalités de suivi, les conditions de soutenance, de délivrance des diplômes et leur intitulé.
 
Une fois la convention établie, les doctorants peuvent postuler à des financements proposés par différentes institutions (AUF...), mais dont l’attribution n’est pas systématique.